points de base dans la parentalité

Personne ne niera qu’être un parent est un travail difficile et à temps plein. Le processus est commencé lorsque le bébé n’est pas né avant l’heure illimitée. Bien que votre enfant vous quittera quand il ira à l’université, vous êtes toujours son parent qui pense continuellement à elle. Le travail en tant que parent ne vient pas facile et vous trouverez quelques difficultés dans l’éducation et la parentalité de votre enfant. La chose importante que vous devez croire est que vous pouvez faire ce travail. Vous êtes la meilleure personne choisie pour élever un enfant. Si vous avez une grande confiance en vous, vous allez faire tous les défis pour élever votre enfant. Faire une erreur est bien aussi longtemps que vous tournez votre direction rapidement pour corriger l’erreur. Ce sont les points de base de la parentalité.

Un autre point à avoir est l’adaptation. Votre enfant physique, émotionnel et mental va grandir étape par étape. Dans chaque étape, vous allez faire face à des choses différentes et vous adapter aux changements. Par exemple, une fois que votre enfant est capable de marcher, elle voudra toujours aller quelque part où elle ne va jamais. Elle peut vouloir aller à la buanderie, au jardin, au garage, et à d’autres endroits comme la partie de son exploration au nouveau monde. Dans ce cas, l’adaptation que vous devez faire est de s’assurer que chaque pièce est sûre pour elle. Gardez tout objet dangereux ou vous pouvez les mettre tous dans l’armoire. Vous devez garder les yeux sur elle à tout moment parce qu’elle fait probablement quelque chose de façon imprévisible.

Ne jamais se plaindre de votre enfant est le prochain point fondamental de la parentalité. Une enfant de deux ans aime dire et demander tout ce qu’elle ne sait pas encore. Donc, vous devez être prêt à répondre à ses questions encore et encore. Elle vous demande peut-être la même chose et vous devez fournir la même réponse. Vous n’êtes pas autorisé à vous plaindre à ce sujet parce que votre enfant est en train d’apprendre. Vous êtes censé être fier d’elle parce qu’elle a bien développé sa compétence linguistique et qu’elle veut pratiquer avec vous. Ou, elle peut vous demander de montrer les mêmes objets encore et encore. Ne vous inquiétez pas à ce sujet parce qu’elle essaie de se souvenir et de mémoriser correctement. Une fois que vous vous plaignez, vous rendez votre enfant confus et elle peut perdre confiance en elle.